how to build a site
L'histoire de notre Cercle est assez longue, puisque datant de 1928, nous nous bornerons donc à donner quelques dates ou faits marquants. La première partie de cet historique vient du cinquantième numéro de la revue "Cerpoly", que nos anciens connaissent bien. Elle était alors éditée par monsieur Harpigny, Président de notre association à cette époque.
Les réunions, en 1928, se tenaient à la Maison des Corporations, à Charleroi, Place Albert Ier (aujourd'hui démolie et remplacée par le building Baudoux (du nom de son architecte), appelé plus communément Centre Albert), et avaient lieu entre jeux de cartes et tennis de table.

Le Président de l'époque, monsieur Marghem, mit un peu d'ordre, et c'est ainsi que furent donnés des cours théoriques en semaine, et des tables de conversation le samedi. Ces années-là, des conférences, concerts, bals et animations rythmaient la vie du Cercle.

En 1938, le Cercle déménagea vers le Passage de la Bourse, à deux pas de là. Puis vint la guerre 1939-45, pendant laquelle le Cercle resta en stagnation. Grâce au dynamisme de ses dirigeants, il refit surface après la guerre, et ajouta le latin, le grec, les arts dramatiques, la diction, la littérature, à son palmarès. C'est ainsi que fut créée la troupe de théâtre "L'Équipe", qui connut quelques succès; celle-ci fut abandonnée par la suite car elle requérait beaucoup de disponibilités de la part des participants.

Au début des années '50, notre association migra de nouveau, cette fois vers la Place de la Digue, où elle demeura jusqu'en 1981. Au début des années '60, le Cercle connut des périodes de basses marées et hautes eaux et, en 1961, le flambeau de la présidence fut passé à monsieur Jean-Louis Harpigny, qui resta aux commandes de notre navire jusqu'à fin 2001. La façon d'apprendre les langues, à ce moment, reflétait la pensée du Président : il valait mieux une amélioration progressive plutôt qu'une révolution instantanée.

Les étudiants de cette période pouvaient parfois être considérés comme des dilettantes, du fait de la proportion inverse entre le nombre d'apprenants et le nombre de diplômes délivrés. Cependant, à la fin des années '60, la situation s'inversa, du fait que les personnes désireuses d'apprendre les langues le faisaient surtout par nécessité professionnelle.

C'est pour cette raison que s'ouvrit bientôt une section de langue portugaise, suivie de près par une section de langue polonaise.

1969 vit la création de notre revue "Cerpoly", qui continua vaillamment jusqu'en avril 2012. Sa dernière édition portait le numéro 142.

De nouveaux cours s'ouvrirent ensuite, comme un cours d'anglais accéléré, et d'autres tables de conversation. La vie du Cercle continua, ponctuée par la parution, en 1981, d'un numéro spécial de la revue, à l'occasion de sa cinquantième parution. L'avenir était en marche.

Laissons ensuite la parole à monsieur Degelan, Président de notre Association

En 1985, nous quittons l'école de la Place de la Digue pour nous installer, toujours sous la présidence de monsieur Harpigny, dans les locaux de l'école Cobaux, situés à la rue de la Science; nous dispensons alors - et ce jusqu'à maintenant - des cours d'allemand, d'anglais, d'espagnol, d'italien, de néerlandais et de russe de manière motivante à nos membres.
Suite au décès de monsieur Jules Quintart, qui occupait la fonction de Trésorier, cette charge passera aux mains de monsieur Alain Dolimont, professeur de néerlandais.
Madame Giulia Sassi assurait le cours d'italien; celui-ci ne trouvera pas repreneur et ne sera donc pas reconduit.

Madame Janine De Donder, en charge du secrétariat, passa le flambeau à madame Françoise Koeckelberg, professeur d'anglais.

En 2002, après quarante ans de présidence, monsieur Harpigny prit un repos bien mérité et désigna monsieur Jean-Pierre Degelan comme son successeur à ce poste, qu'il occupe toujours maintenant, ainsi que la charge de professeur d'anglais et d'allemand.

En 2012, madame Koeckelberg se retira de la présidence, et monsieur Dolimont abandonna ses cours de néerlandais, dont mademoiselle Vanessa Di Bari reprit la charge, tout en restant notre Trésorier.

Tout récemment, pendant les grandes vacances de 2013, après trente ans passés dans les locaux de l'école Cobaux, nous avons été priés d'émigrer, ce que nous avons fait bon gré mal gré.
Après quelques mois d'efforts, notre recherche fut récompensée, et nous avons été accueillis - pour ne pas dire recueillis - par le Préfet de l'Athénée Royal de Gilly, monsieur Pascal Philippe. Nous avons donc, grâce à lui, réussi à contourner l'iceberg et nous naviguons, plus forts que jamais, vers de nouveaux horizons polyglottes qui, je l'espère, seront prometteurs.

Une page se tourne. Monsieur Jean-Louis Harpigny, qui a accompagné le Cercle pendant de longues années et a été Président jusqu'en 2002, s'est éteint dernièrement, entouré de sa famille. Nous leur présentons nos plus sincères condoléances.